• Voila la je suis ds mon studio et je me suis a peu pres remise de ce ki mest arriver hier.Mias je doi continuer a aller delavant pour moi pour men sortir je le doi c important je doi i arriver i arriver i arriver je doi continuer a vivre a pouvoir croire en mon avenir je dois i ariiver je pourrai peutre abandonnermias non je veu continuer a croire que je peu pour la vie ce kel a a offrir je ne sais tjrs paspour davidaider moi pitier aidez moi c trop important

    1 commentaire
  • On dit la vie c bo kom un bouton de rose moi je trouve aussi je suis heureuse plus ke tou kan je reli les premiers article je me rend compte comment j t ridicule.Mais bon maintenant sa va mieu grace a vou et mon amour de david

    votre commentaire
  • C'est mon poème pour ton combat ( A Desintox ) <http://www.blogg.org/blog-2097-themes-3412.html>

    C'est la seringue de ma vie
    Elle m'a offert son poison
    Et son envie de m'anéantir
    C'est la femme fatale qui
    A detruit ma passion
    Je suis prête à te detruire.

    Dans mes veines bien plus
    D'espoir que de desinvolture
    Dans ma tete tellement belle
    L'idée du monde si réel
    Et pour unique torture
    Celle de t'oublier et surement plus

    J'ai fini cette immature cure
    D'un toxique mélange
    De vie de mort et de sang
    Qui a voulu que je me tue
    En ado qui se cherche pourtant
    J'ai fuis mon gardien, mon ange.

    En objet de detresse immaculée:
    Les cachetons de la société
    Les hommes en blanc ont entendus
    Mon coeur qui a crié, perdu
    Et ma tête toute prête à exploser
    Et mon être, lui aussi, tout entier

    Je ne me donnerai pas à la vie
    C'est à jamais, oui, à jamais promi
    Je n'offrirai rien à ce (ceux) qui
    M'offre(ent) la mort et l'abandon
    Des êtres que j'ai tant aimé
    Qui pour moi ont tout été

    A vous, à moi, je suis sur
    De vouloir vider mon esprit
    Des idées noires qui l'envahirent
    Et l'aimèrent à en mourir
    De vous à moi, je vous en pris
    Ecoutez ce que j'ai à vous dire

    Rester là près de ma moisisure
    Tellement laide, qui va s'enfuir
    Devant l'épouventail de mon envie
    D'en finir pour toute la vie
    Avec cette immonde fissure

    Pour la vie je dis non, à la mort lente et abondante...

    (26-09-2004)

    votre commentaire
  • C'est mon poème pour ton combat ( A Desintox )

    C'est la seringue de ma vie
    Elle m'a offert son poison
    Et son envie de m'anéantir
    C'est la femme fatale qui
    A detruit ma passion
    Je suis prête à te detruire.

    Dans mes veines bien plus
    D'espoir que de desinvolture
    Dans ma tete tellement belle
    L'idée du monde si réel
    Et pour unique torture
    Celle de t'oublier et surement plus

    J'ai fini cette immature cure
    D'un toxique mélange
    De vie de mort et de sang
    Qui a voulu que je me tue
    En ado qui se cherche pourtant
    J'ai fuis mon gardien, mon ange.

    En objet de detresse immaculée:
    Les cachetons de la société
    Les hommes en blanc ont entendus
    Mon coeur qui a crié, perdu
    Et ma tête toute prête à exploser
    Et mon être, lui aussi, tout entier

    Je ne me donnerai pas à la vie
    C'est à jamais, oui, à jamais promi
    Je n'offrirai rien à ce (ceux) qui
    M'offre(ent) la mort et l'abandon
    Des êtres que j'ai tant aimé
    Qui pour moi ont tout été

    A vous, à moi, je suis sur
    De vouloir vider mon esprit
    Des idées noires qui l'envahirent
    Et l'aimèrent à en mourir
    De vous à moi, je vous en pris
    Ecoutez ce que j'ai à vous dire

    Rester là près de ma moisisure
    Tellement laide, qui va s'enfuir
    Devant l'épouventail de mon envie
    D'en finir pour toute la vie
    Avec cette immonde fissure

    Pour la vie je dis non, à la mort lente et abondante...


    votre commentaire